♦♦♦ - London In The Dark - ♦♦♦

♦♦♦ - London In The Dark - ♦♦♦

♦ Découvrez la face caché de Londres... ♦
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Attention Attention


Si vous voulez une demeure pour votre personnage, il sera

désormais obligatoire d'aller en faire la demande ici.


Nous vous créerons donc un sujet portant le nom que vous

nous aurez fait parvenir, dans le quartier demandé. Ainsi vous

pourrez poster vos RP dans le sujet approprié.


Merci de votre compréhension !


Partagez | 
 

 Open Season (PV réservé a Polly Allison)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Dim 4 Déc - 21:32

Le ciel étoilé était merveilleux a cette hauteur. Le vent se faisait sentir frais sans etre froid et Vincenzo était heureux d'avoir son manteau favori pour cette Chasse. Certes, il avait du faire attention pour ne pas le salir durant l'interrogatoire qu'il venait de faire subir. L'homme avait été très coopératif. Surtout avec la main clouée d'un couteau à la table. Il avait tout de suite craché le morceau. Malheureusement, le jeune homme est mort après l'interrogatoire.Il faut dire qu'il avait essayé de sortir un pistolet pour se venger sur Vincenzo. Il n'avait aucune chance. En moins d'une seconde son sang écarlate tapissait le mur.

Cela faisait une dizaine de minutes que Vincenzo attendait. Certes, il était pressé, mais cela ne le dérangeait pas vraiment. S'ils arrivaient trops tard pour attraper le meurtrier ce soir, ils le trouveraient dans moins d'un mois. La recherche qu'il avait fait sur les victimes montrait que le meurtrier agissait aux 3 semaines environ....

La seule raison qui l'empechait de poursuivre ceci sans Polly était qu'il voulait partager sa chasse avec elle. Ce ne serait pas très manniéré de commencer sans elle.

Vincenzo regarda le ciel et soupira:


-Enfin, j'avais peur que vous arriviez trops tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mar 6 Déc - 22:46

Dès que le jeune homme eut donné son assentiment, la vampire rebroussa vivement chemin, soulagée qu'il n'ait pas fait de difficultés. Néanmoins, le tueur n'avait pas dit son dernier mot :

-
En passant, Polly, appelez-moi Vince.

La phrase, prononcée d'un ton dégagé, arrêta Polly aussi sûrement que s'il avait crié. Jetant un regard écarquillé par-dessus son épaule gauche, elle n'aperçut pourtant que le dos de son manteau sombre qui se fondait de plus en plus dans l'huile de la nuit noire. L'inquisitrice cligna des yeux. Elle en oubliait le plus important. Ses pieds commencèrent à courir, martelant le sol à une vitesse nettement supérieure à celle de la moyenne des hommes, pour atteindre la chapelle sans être vue. Elle manqua se rompre le cou dans les escaliers, se faufila parmi les employés en essayant de ne pas faire étalage de ses capacités vampiriques et finit par entrer en trombe dans sa chambre pour la seconde fois dans la même heure. Des objets volèrent jusqu'à-ce que la vampiresse ne mette la main sur un cache-col gris foncé duquel roula le précieux globe de verre. Ce dernier s'enchâssa docilement dans la cavité prévue, retirant un lourd malaise des épaules de sa porteuse, fin prête pour l'expédition. Quoique... Elle baissa la tête vers le tube de laine qu'elle tenait dans sa main. Sa couleur s'accordait vaguement avec celle de sa petite cape, aussi le passa-t-elle d'un geste nerveux et en remonta un pan sur son nez. Bien. La traque pouvait débuter.



***


L’East End. Immense quartier londonien composé d’HLM aux tristes façades et de galeries d’art un peu plus fréquentables, regroupant une importante population immigrante et où il ne faisait pas bon se promener après onze heures. Voilà ce qui traversait l’esprit de Polly pendant qu’elle longeait les murs couverts de graffitis pour se couler d’une ombre à l’autre. Ayant renoncé à camoufler ses armes à feu pour ce soir, elle voulait éviter d’alarmer les habitants en se déplaçant à découvert. Un escalier extérieur croisa sa route au tournant d’une rue secondaire et tandis qu’elle le gravissait dans le but de faire le point, ses pensées s’égarèrent vers Vincenzo, lequel ne devait pas être loin. Polly repensa à sa précédente demande : que signifiait-elle au juste? Qu’il la considérait suffisamment proche de lui pour qu’elle utilise son surnom? Pourtant, il ne la connaissait que depuis peu. «Mais toi, tu lui as bien raconté ta transformation la première fois.» Difficile de répliquer à sa voix intérieure lorsqu’elle a à ce point raison. La pente s’annonçait glissante et la jeune fille réorienta le fil de sa pensée. «De qui parlait-il quand il a dit ‘les abrutis que j’ai rencontrés’? Meadow? Les autres?» À ses yeux, le jugement était très dur : ses collègues n’étaient pas des incompétents, tout de même! Elle devrait lui en toucher un mot plus tard.

Le ciel prit de l’expansion lorsqu’elle parvint finalement sur le toit du petit immeuble. Luttant faiblement contre la pollution lumineuse, les étoiles diffusaient comme elles pouvaient leur lumière passée… «Un peu comme moi», se dit la vampiresse avec un pincement au cœur. Les vieux regrets se muselèrent d'eux-mêmes et l'adolescente balaya les environs du regard. Là! Un bâtiment récent imposait crânement sa hauteur à ses congénères de ciment plus modestes, probablement le point de rendez-vous dont parlait Vincenzo (elle n'était pas encore habituée à son surnom. Une ou deux fois, tandis qu'elle redescendait, elle le répéta mentalement). Perdue dans ses réflexions, l’inquisitrice allait sans bruit quand une voix l’interpela : ce qui semblait être un mineur venait de l’apostropher depuis le porche d’un établissement douteux. Confiant, mais l’air pas très net, il s’approcha d’elle et tenta un mouvement dans sa direction. La réponse fut directe. Des doigts fins s’enroulèrent autour de son poignet pour l’enserrer d'un étau de fer et repoussèrent d’un geste définitif une main qui s’annonçait baladeuse. Un second individu s’avança, possiblement afin de venger l’affront, mais Polly était en retard et ne lui laissa pas le temps de réagir. Elle l’écarta d’un revers de l’avant-bras et s’élança en rigolant dans son cache-col : l’avantage d’être un vampire, c’était de réserver une surprise de taille aux brutes de ce genre. Arrivée à destination, elle grimpa quatre à quatre les marches métalliques pour aboutir sur une vue somme toute fort élégante : très digne, Altobello lui tournait le dos, face à la City illuminée, fixant un point au-delà l'horizon incertain. Avant même qu'elle y réfléchisse, le souvenir de leur rencontre se superposa devant les yeux de la jeune femme. «C'est là que les choses ont basculées, non?»


- Enfin, j'avais peur que vous n'arriviez trop tard.


Les mots coupèrent court à sa rêverie. Pourtant, l'Italien ne s'était pas retourné. L'avait-il entendue venir ou n'était-ce qu'un simple coup de chance?


- Ç'aurait été mauvais pour mon dossier, répondit-elle avec un sourire. Tu as tes armes? Parce que la créature qui traîne dans le coin demande un traitement particulier. Je crois avoir deviné que tes lames sont en argent, donc jusqu'à preuve du contraire, tu es paré. Par quoi commence-t-on?


C'était un peu ridicule puisqu'elle était sensé être l'élément le plus expérimenté de leur duo, mais plus tôt dans la soirée, le jeune homme avait laissé entendre qu'il irait interroger quelques connaissances de leur futur appât, elle s'en remettait donc à lui pour le moment. Soudain, les antécédents de l'Italien lui revinrent en mémoire et un frisson la parcourut à l'idée de ce que cela pouvait signifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mar 6 Déc - 23:13

- Ç'aurait été mauvais pour mon dossier, répondit-elle avec un sourire. Tu
as tes armes? Parce que la créature qui traîne dans le coin demande un
traitement particulier. Je crois avoir deviné que tes lames sont en
argent, donc jusqu'à preuve du contraire, tu es paré. Par quoi
commence-t-on?



Vincenzo se tourna vers son amie et lui dit:

-Pour le moment, rien.

le regard médusé de Polly le poussa à s'expliquer:

-Si vous regardez de l'autre côté de la rue, vous y verrez un bar. Il s'avère que notre cher Cain passe des soirées entières dans ce bar. Le plan est simple, nous allons attendre que cet homme sorte du bar et le suivre jusqu'a ce que se pointe le meurtrier.

À première vue, le plan de Vincenzo était très simpliste, mais surement plus éfficace que d'essayer de retracer leur cible. Si Vincenzo avait pu récolter de l'information sur cet homme, le meurtrier pouvait avoir fait de même et de le suivre serait plus facile pour le tuer. Si lui-même avait Cain pour cible, il aurait procédé ainsi. Étant donné la férocité du meurtrier, Vincenzo n'avait aucune raison de croire qu'il allait procéder autrement. Il regarda vers le ciel une fois encore et dit:

-Venez vous installer ici, nous en avons pour un temps. Cain vient de penetrer dans le bar et en a généralement pour une heure ou deux.

Vince S'assit sur le bord du batiment, les pieds pendants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mar 6 Déc - 23:29

Rien? Comment ça, rien? Altobello eut la bonté de ne pas la laisser en plan :

- Si vous regardez de l'autre côté de la rue, vous y verrez un bar. Il s'avère que notre cher Cain y passe des soirées entières. Le plan est simple, nous allons attendre que cet homme sorte et le suivre jusqu'a ce que se pointe le meurtrier.

En effet, l'établissement en contrebas semblait être l'épicentre d'une faune humaine bigarré et, pour certains échantillons, assez éméchés. Tout en s'installant pour guetter l'ex-détenu, le tueur reprit la parole :

- Venez vous installer ici, nous en avons pour un temps. Cain vient de pénétrer dans le bar et en a généralement pour une heure ou deux.

Après l'avoir dévisagé une seconde, Polly le rejoignit avec un haussement d'épaules. Passant ses jambes gainées de noir par-dessus la bordure du toit plat, elle pria pour que le vent ne change pas de direction : la nuit rafraîchissait encore et l'odeur de sang n'en contrasterait que plus s'il parvenait à son nez. «Vite penser à autre chose.»

- Alors, depuis combien de temps es-tu à Londres, Vincenzo?

Le surnom n'était toujours pas acquis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mar 6 Déc - 23:42

- Alors, depuis combien de temps es-tu à Londres, Vincenzo?


Vincenzo hésita à répondre..Il n'était pas habitué d'être intérroger sur lui.

Dun sourire non chalant, il continua de regarder le ciel le corps penché vers l'arrière et s'appuyant sur ses paumes.

-Cela doit bientot faire un mois que je réside a Londres.... C'est une merveilleuse ville vous savez. En fait, c'est la plus vivante que j'ai visité a ce jour.

Vincenzo s'ennuyait légèrement des champs de son pays natal. Il soupira et décida d'entammer la discussion:

-Vous savez, d'ou je viens, je peux voir 100 fois plus d'étoiles qu'ici. De plus, il n'y a ni gratte-ciel, ni transport en commun, juste des champs....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mar 6 Déc - 23:52

Cent fois plus d'étoiles... Bien que toujours braqué sur le bar, le regard de Polly s'égara dans le vague.

- Tu en as de la chance. Moi aussi, j'adore Londres et l'Angleterre, mais je crois qu'un paysage comme celui que tu décris ferait aussi mon bonheur. La paix, loin de tout, sans crainte d'être surprise par des inconnus... Je ne serais peut-être pas rendue où j'en suis si j'étais née là d'où tu viens.

Elle sourit à cette idée. Avec des «si», on aurait éradiqué les Nocturnes dans toute la City... et puis, trop de chose la rattachait à cette ville pluvieuse pour qu'elle pense à la quitter sur un coup de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mar 6 Déc - 23:56

- Tu en as de la chance. Moi aussi, j'adore
Londres et l'Angleterre, mais je crois qu'un paysage comme celui que tu
décris ferait aussi mon bonheur. La paix, loin de tout, sans crainte
d'être surprise par des inconnus... Je ne serais peut-être pas rendue où
j'en suis si j'était née là d'où tu viens.


Vincenzo lacha un soupir. Il savait que bien que le paysage soit beau a imaginer, il avait négliger de mentionner le problème des vampires qui instauraient la peur dans les habitants de la sicile depuis bien trops longtemps.

-Si seulement vous saviez...Vous ne diriez peut-être pas la même chose.
Le pays est peut-être merveilleux de vue, mais les horreurs qui y prennent place sous la lune font de ce beau pays, un tableau tapissé de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 7 Déc - 0:13

L'image fit plonger le coeur de la jeune femme en la ramenant brutalement à la réalité. Qu'elle idiote elle faisait pour avoir manqué une telle évidence : Vincenzo n'était pas devenu tueur de vampire parce que les vaches crevaient des pneus de voitures, mais en réponse à d'un problème réel aux conséquences sinistres. Cette conversation prenait un tour trop sombre au goût de l'inquisitrice, aussi la fit-elle dévier vers un sujet moins morbide.

- Je... vois et j'en suis désolée. C'est difficile d'échapper au fléau de cette guerre. Mais explique-moi une chose, Vincenzo : dans le bureau de Meadow, tu as mentionné des abrutis que tu aurais croisés dans les bureaux de l'Inquisitions. Parlais-tu de mes collègues?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 7 Déc - 0:23

- Je... vois et j'en suis désolée. C'est difficile
d'échapper au fléau de cette guerre. Mais explique-moi une chose,
Vincenzo : dans le bureau de Meadow, tu as mentionné des abrutis que tu
aurais croisés dans les bureaux de l'Inquisitions. Parlais-tu de mes
collègues?

Vincenzo dut rire un peu. C'est vrai qu'il avait été direct dans sa critique. Malheureusement pour elle, c'était bel et bien ses collègues. Ces derniers n'avaient rien fait pour empecher Vincenzo de se rendre au Bureau de Meadows. N'importe quel idiot pouvait entrer ici sans se faire remarquer....Tout le monde semblait si occupé.

-Ma très chère, je m'excuse si mes propos semblaient être une insulte envers vos collègues, mais je ne voulais que faire comprendre a Meadows que sa technique d'intimidation par le pouvoir ne marcherait nullement contre moi et que bien qu'il ait le post de chef, la sécurité laisse a désirer.

Il tourna enfin la tête vers elle et dit:

-J'ai maintenant une question pour vous, que suis-je a vos yeux? Un simple mercenaire, un tueur peut-être. Un collègue tout simplement banal? Je n'ai fait qu'émettre un jugement sur ce que j'ai constaté...je ne voulais point vous offenser.

Il sourit de plus bel, comme s'il venait de dire quelquechose de drole. Il aimait bien la discussion. En fait, il était rare que Vincenzo se sente mal a l'aise autour d'elle. Bien au contraire, il se réjouissait de pouvoir travailler avec elle. Il la considérait... Digne de vivre?....dit une voix dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 7 Déc - 0:52

Bon, peut-être l'avait-elle jugé trop vite. D'après ce qu'elle comprit, il semblait avoir l'esprit de meute, comme s'il respectait la loi du plus fort et aucune autre. Polly pria pour que son attitude ne cause pas d'ennuis au tueur. Certe, il était compétent, mais dans une machine de l'ampleur de l'Inquisition, mieux valait coopérer pour leur salut à tous. Tout à ses réflexions, le jeune homme quitta le ciel des yeux pour les tourner vers elle :

- J'ai maintenant une question pour vous, que suis-je a vos yeux? Un simple mercenaire, un tueur peut-être. Un collègue tout simplement banal? Je n'ai fait qu'émettre un jugement sur ce que j'ai constaté...je ne voulais point vous offenser.

Son sourire s'élargit, tandis que la vampiresse rosissait dans le noir. Elle percevait une manière d'excuse dans cette dernière tirade, mais la question lui laissait l'impression de marcher sur des oeufs. Qui était-il pour elle? Elle se rappelait avoir déjà réfléchit à cela, sans toutefois arriver à une réponse claire.

- Qui tu es? bégaya-t-elle pour commencer, eh bien, c'est difficile à dire... Tu... tu...

Exaspérée par son propre balbutiement, Polly soupira avec force. Nouvel essai.

- Tu es une énigme pour moi, Vincenzo. Tu connais mon histoire. Peu de personnes peuvent se targuer d'en savoir autant. Tu es dangeureux, je ne veux même pas savoir comment tu as obtenu les informations qui nous ont amenés ici... et pourtant... j'ai l'impression d'être plus proche de toi que bien des inquisiteurs que je côtoie depuis presque neuf ans. Qu'en est-il de toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 7 Déc - 1:03

- Tu es une énigme pour moi, Vincenzo. Tu connais mon
histoire. Peu de personnes peuvent se targuer d'en savoir autant. Tu es
dangeureux, je ne veux même pas savoir comment tu as obtenu les
informations qui nous ont amenés ici... et pourtant... j'ai l'impression
d'être plus proche de toi que
bien des inquisiteurs que je côtoie depuis presque neuf ans. Qu'en est-il de toi?

Venait-elle de le décrire comme ...un ami....Il était étonné. Aucun n'avait déja voulut etre son ami. Il faut dire que sa présence amenait souvent le danger.

-Je ne sais plus quoi dire....

Vincenzo rougit de peu. Il était confus. Il se sentait...Bien..Reprenant le controle de sa personne, il reprit un air posé et maitre de lui-meme dit:

-Je dois avouer que vous aussi en savez plus sur moi que plusieurs...J'ai de la difficulté a exprimer ce que je ressens a votre égard, mais je peux vous assurer que cela est positif. Du moins je l'espère.


Vince perdait le controle. Il devait se ressaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 7 Déc - 1:41

- Je dois avouer que vous aussi en savez plus sur moi que plusieurs...J'ai de la difficulté a exprimer ce que je ressens a votre égard, mais je peux vous assurer que cela est positif. Du moins je l'espère.

D'accord. Polly avait la nette impression que quelque chose flottait dans l'air froid de la nuit, quelque chose qu'elle n'arrivait pas à expliquer ou qui lui semblait si incongru qu'elle était incapable de l'envisager. L'espace d'un instant, Vincenzo avait été à court de mots, ce qui était déjà étonnant en soi, mais il semblait maintenant troublé. Malheureusment pour l'Italien, si la noirceur camouflait généralement la rougeur des joues au commun des mortels, les yeux nyctalopes de son interlocutrice notaient de legers changements qu'elle ignorait comment interpréter. Elle tourna son visage de façon à le voir bien de face et abaissa le cache-col qui couvrait son nez.

- Je suis contente que tu m'apprécies, si c'est ce que tu veux dire. Pourtant Vincenzo, je ne peux pas vraiment être en accord avec toi. Tout ce que je sais à ton sujet se résume à ta profession, ton nom et ta nationalité... plus quelques détails comme le fait que tu désinfectes les plaies ouvertes à la vodka et que tu ne t'en laisse imposer par personne, continua-t-elle en souriant, mais ça, je l'ai deviné au fur et à mesure. Je... comprends que tu sois avare de détail sur ta vie, vu ton métier, c'est normal... mais pourtant... disons que je ne peut m'empêcher de m'interroger. Un soir, peut-être, tu me répondras.

La voix s'éteignit. Le sourire resta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 7 Déc - 22:46

- Je suis contente que tu m'apprécies, si c'est ce que tu veux dire. Pourtant Vincenzo, je ne peux pas vraiment être en accord avec toi. Tout ce que je sais à ton sujet se résume à ta profession, ton nom et ta nationalité... plus quelques détails comme le fait que tu désinfectes les plaies ouvertes à la vodka et que tu ne t'en laisse imposer par personne, continua-t-elle en souriant, mais ça, je l'ai deviné au fur et à mesure. Je... comprends que tu sois avare de détail sur ta vie, vu ton métier, c'est normal... mais pourtant... disons que je ne peut m'empêcher de m'interroger. Un soir, peut-être, tu me répondras

Vincenzo comprit que la vampiresse désirait en savoir plus sur lui. Mais était-il capable d'avouer la douleur, et de ce fait, ressentir chaque goute de sang qui a coulé tant sur son corps que sur son coeur. Voulait-il vraiment lui avouer que tous ceux qui l'avait approché moururent par vengeance. Tous ces vampires que Vincenzo avait tué. Tous ces êtres qui désirait rien de moins que de le faire détester la vie. Ils avaient tués tous les amis que Vincenzo avait au QG. Maintenant, les autres de la famille le fuiyait comme un lépreux. Il avait décidé de ne plus s'associer aux humains, éviter tout contact. Aujourd'hui, tout avait changé. Cette Polly Alison....Vincenzo ne savait pas quoi dire. Elle était arrivée dans sa vie comme un poil dans une soupe. Elle lui montra que même les monstres avait un coeur et pouvaient ressentir des émotions. Les monstres...comme lui. Des machines a tuer..... Toutes ces années a ne ressentir aucune émotion et a en afficher tel un masque. Maintenant, il n'avait plus besoin d'afficher. Quand il lui avait sourit plus tot, c'était un sourire honnete....Il ne savait plus du tout quoi faire.


Prend le temps, explique-lui Vince. Tu as supporté le fardeau pendant tellement d'année à l'intérieur de toi. Cela doit cesser!

Vincenzo Soupira.


-Si vous voulez tant le savoir, je n'ai pas eu la vie facile, loin de la.( sa voix sonnait comme quelqu'un qui se soulage d'un poid lourd) Vous voyez ma très chère, quand j'étais jeune, Mon père, mafiosi de la ville était très respecté. Il était juste et humble. Il m'éleva avec toutes les valeurs que j'ai aujourd'hui... Quand je n'avais que 6 ans, quelquechose de terrible se produisit. Un soir que je n'arrivais point a m'endormir, je me levai pour boire un verre d'eau quand j'entendis un son visqueux provenir de la chambre de mes parents. Mes parents étaient morts, leur cou déchiré et pas une seule goute de sang sur le lit. Le lendemain, mon oncle arriva chez moi et me pris sous son aile. En plein milieu de la Cosa Nostra, je grandis avec l'image de mes parents morts dans leur lit. Un jour, la vérité sur leur mort me fut révélé quand je surpris mon oncle parler avec son bras droit à propos de Vampiro. Depuis ce jour, je me promis que je devait tuer ceux qui avaient fait ca. Je m'entraina donc aux couteaux de lancé. Mon oncle disait souvent que si je continuais de m'entrainer ainsi, je deviendrais meilleur que Sergio, un de ses hommes de main. Sergio m'aida à perfectionner ma technique et devint en quelque sortes mon parrain pour entrer dans la Cosa Nostra. Depuis ce jour, je vécu avec la Famillia et je gravis les échellons en tuant de nombreux vampire. Ces êtres térrorisaient les environ depuis bien trops longtemps. Je ne peux plus compter combien j'en ai tué durant les 5 dernières années. Tout ceci dans le but de trouver le Vampire qui avait tué mes parents. Un jour, alors que j'exterminais un repères de ces Vampires, je trouvai au cachot une prisonnière qui était toujours en vie. Une jeune demoiselle qui me tomba dans l'oeil.Cette nuit, je lui sauva la vie et elle me sauva de moi même. Isabella et moi vécurent heureux pendant 2 ans. Malheureusement, j'ai bien peur que notre relation fut ébruitée aux oreilles de ces monstres. Un jour que je revenais d'un contrat, je trouva son corps cloué sur le balcon de la villa... vingt-cinq. ....C'est le nombre de morts. (le regard de Vincenzo se trouvait loin dans le passé.) Depuis ce temps, tout le monde m'évite. Heureusement que mon oncle était en voyage d'affaire. Quand il apprit la nouvelle, il qualifia que cela méritait une Vandetta. Il rassembla les meilleurs tueurs a gages de la Sicile et la croisade contres les Vampires commenca. Peu après, mon oncle eut la visite d'un inquisiteur qui lui fournit des armes et des techniques pour tuer ceux-ci. Des mois passèrent et je fus envoyé ici en poursuite a un de leur clan qui voulait venir chercher des renforts a Londres.

Vincenzo laissa une larme silencieuse couler le long de sa joue lorsqu'il regarda le ciel étoilé.

-Vous vouliez savoir, et bien maintenant vous avez mon histoire. Je ne peux vous en dire plus, car je vous ai tout dit.

Réalisant qu'il avait laissé coulé une larme, Il se ressaisit et son air joyeux et accueillant revenu, non pas sans une pointe de tristesse dans le regard

-Pardonnez-moi mon indécence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mar 13 Déc - 1:01

Polly regretta ses paroles dès que l'Italien entama son récit. Dieu sait qu'elle détestait déterrer les souvenirs douloureux et son but n'était pas de faire souffrir Vincenzo en l'obligeant à se remémorer une vie qu'elle devinait tachée de sang, mais le jeune homme semblait maintenant décidé à lui confier une part de son histoire. Consciente de l'épreuve que cela représentait, la vampire se tut, laissant ressurgir les terribles événements qui composaient le passé de ce tueur apparemment si nonchalant.

Comme un film, d'une manière qu'elle ne s'expliquait pas, l'inquisitrice voyait des images s'animer dans ses yeux alors que les mots coulaient, pareils à une rivière lointaine. Elle s'imagina le soleil, puis le meurtre. Comment Vincenzo avait-il pu réagir à un âge si tendre? Son coeur se déchira à cette pensée, tandis que le mafieux continuait. L'impuissance, suivie par la découverte d'un monde caché, des créatures qui y régnaient, ainsi que la vengeance. D'un naturel peu rancunier, Polly frissonna à l'idée d'une haine aussi tenace. C'était cette même haine, devenue presque une seconde nature, qui avait manqué de la tuer sur le toit du 146 Parklane Drive, un mois auparavant. Pour la première fois, la jeune femme prenait entièrement conscience qu'Altobello avait tué bon nombre de ceux qu'elle appelait, par honêteté, ses semblables. Perdu loin, très loin dans sa mémoire, il en était à lui raconter sa rencontre avec une prénommée Isabella quand Polly détourna discrètement la tête.

«Alors il a connu une fille. Remarque, de quoi tu t'étonnes? C'est normal...» Pourtant, lorsque Vincenzo évoqua le massacre qui suivit, les larmes lui vinrent non pas à cause des victimes (elles lui étaient totalement inconnues, voir indifférentes) mais parce que ce souvenir blessait l'Italien de manière évidente. Depuis quand était-elle devenue si égoïste, à jalouser une personne morte pour une raison injuste?

«Je serais jalouse? Mais de quoi, franchement?»

Elle battit des paupières. Le tueur concluait. Encore la vengeance. L'appel aux armes. La guerre. Et son départ.

Un ange passa, un ange maigre au regard creux et aux ailes alourdies de sanglots refoulés. Haut dans le ciel, la lune accrocha une étoile sous l'oeil du jeune homme, manifestation solitaire d'un chagrin vieux de plusieurs années.

- Vous vouliez savoir, et bien maintenant vous avez mon histoire. Je ne peux vous en dire plus, car je vous ai tout dit.

Il sourit, quoiqu'il eut l'air moins solide que d'habitude.

- Pardonnez-moi mon indécence...

Là, il manqua se prendre une baffe. Décidant que cela ne serait pas très approprié après un tel gage de confiance, Polly retint son premier geste et prudemment, d'une façon un peu gauche, tendit la main pour la poser sur l'épaule de l'assassin.

- Idiot, sourit-elle faiblement, en quoi le fait d'avoir un coeur est-il indécent?

Il y eut un silence, puis elle reprit :

- C'est un passé terrible que le tien, Vincenzo. Je ne suis pas aussi forte que toi et j'ignore comment te consoler comme tu l'as déjà fait pour moi, mais sache au moins que ta confiance me touche. Les temps ont changés, tu es à Londres et la guerre est ouverte. Personne ne mourra ici.


Dernière édition par Polly Alison le Mer 14 Déc - 21:23, édité 2 fois (Raison : Retravail)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 14 Déc - 23:21

- C'est un passé terrible que le tien, Vincenzo. Je ne suis pas aussi forte que toi et j'ignore comment te consoler comme tu l'as déjà fait pour moi, mais sache au moins que ta confiance me touche. Les temps ont changés, tu es à Londres et la guerre est ouverte. Personne ne mourra ici.

Vincenzo But ses mots comme de l'eau et se dit qu'elle devait avoir raison. Il devait se ressaisir. Ils étaient sur une chasse et devaient se concentrer. tout en réajustant son manteau, Vincenzo regarda par dessus le rebord qui donnait sur le Bar. Il vit que Cain en sortait justement. Une chance qu'il n'avait pas quitter pendant que les deux parlaient, car ils l'aurait manquer. Cain semblait troublé. Il regardait dans tous les sens et se mit en marche rapide vers la ruelle.

-Il semblerait que quelquechose ait troublé notre appat. Il parait nerveux. Vite, a sa poursuite.

L'instant d'après, Vincenzo sautait de balcon en balcon pour regagner la rue. Il était plus difficile de se faire voir dans la noirceur des rues plutot que dans la claireté de la nuit. Il ne fit pas attention a voir si Polly le suivait, car il pouvait sentir son regard qui fixait son dos. Il se mit a suivre Cain tout en faisant bien attention a ne pas attirer son attention. Quelquechose clochait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Jeu 15 Déc - 22:54

- Il semblerait que quelque chose ait troublé notre appât. Il parait nerveux. Vite, à sa poursuite!

«Mince, je l'avais complètement oublié celui-là!»

Déjà, le tueur rejoignait la ruelle à toute vitesse, s'accrochant aux rambardes métalliques tel un alpiniste casse-cou. Aux yeux de la jeune femme, c'était vachement imprudent, n'empêche que la technique n'était pas dénuée d'une certaine classe. Pour sa part, l'inquisitrice emprunta les marches, silencieusement pour ne pas attirer l'attention des possibles habitants du bloc. À chaque palier, un peu de la tristesse générée par le récit d'Altobello quittait ses pensées, désormais occupées à ne pas laisser échapper la silhouette qui s'éloignait à grands pas.

- C'est plutôt ironique, remarqua-t-elle, c'est Vince l'humain et c'est moi qui prend l'escalier.

À peine cette réflexion eut traversé son esprit que les paroles de l'Italien lui revinrent en mémoire : «Soyez fière d'être vous-même.» Jetant un oeil par-dessus le garde-corps, elle évalua du mieux qu'elle put la distance qu'il lui restait à parcourir jusqu'au sol. Deux étages.

- Après tout, pourquoi pas?

Et elle enjamba la rampe pour sauter dans le vide. La sensation était extraordinaire : suspendue une microseconde entre ciel et terre, l'impression de prendre un risque sans toutefois courir le moindre danger la grisait comme un enfant jaugeant les limites d'un interdit, s'approchant jusqu'à le frôler. Un sourire extatique s'étira sur son visage tandis que la gravité reprenait ses droits et elle atteignit le macadam quelques secondes plus tard. Aidée de sa force et sa souplesse vampiriques, Polly se réceptionna comme un chat, quoique qu'un peu plus lourdement, et resta un instant accroupie pour se remettre du choc.

«Je devrais faire ça plus souvent!» pensa-t-elle ravie en se relevant. Son sérieux revenu, elle emboîta le pas de Vincenzo et allongea sa foulée pour le rattraper.


Dernière édition par Polly Alison le Lun 19 Déc - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Dorain
Membre
avatar

Masculin Messages : 19
Date de naissance : 07/04/1987
Date d'inscription : 20/03/2011
Âge : 31
Race : Loup-Garou
Emploi/loisirs : propriétaire unique de Dorain Export Import
Nationalité : Angleterre

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Jeu 15 Déc - 23:18

Assis dans son fauteuil, dans son grand manoir vide, Sebastian lisait le journal de la journée. Après quelques pages de lecture, il tomba sur un article qui attira son attention ainsi que son dédain. John Cain Libéré!

L'article couvrait l'histoire qui précédait son arrestation. Cet être ignoble avait abusé d'une jeune fille après l'avoir séquestré dans son sous-sol pendant plusieurs jours. Il aurait ensuite tué la fille de sang froid et aurait disposé du corps dans un conteneur a déchets d'un supermarché. Aujourd'hui, la société le libérait.

Sebastian en était dégouté. Quelle justice y avait-il dans ce bas monde. Pourquoi respire-t-il encore? Sebastian se le demandait. Il eut une pensée quant a son sujet et pouffa d'un rire sincère.

-John Cain, ce soir, ton destin sera scellé et tu pourriras en enfer pour ton crime contre l'humanité!


Suite à cette promesse à lui-même, Sebastian éffectua plusieurs appels a ses contacts. Il devait savoir tout sur cet homme en le peu de temps possible. Sa mort remplirait le vide de sa journée ennuyante au bureau.

Plusieurs heures plus tard, Sebastian se trouvait dans un bar miteux du East end. Il semblerait que cette ruche de crapules soit un endroit que Cain fréquente souvent. Sebastian avait du faire preuve de beaucoup de prudence en la matière. Si jamais quelqu'un venait a savoir qui était derrière les meurtres des derniers mois, il va s'en dire que tout ne se déroulera pas pour le meilleur. Sa source lui avait couté plus d'une liasse, mais l'information était certaine. Si Dorain passait la soirée ici, il ne pouvait pas manquer Cain.

Buvant une Guiness au bar, Il ne se retourna même pas quand il entendit ouvrir la porte du bar. Quelques secondes plus tard, un individu s'assit à ses cotés et demanda une pinte au Barman.

Après une quinzaine de minutes, Sebastian se décida à interragir avec celui qu'il croyait être Cain. Il avait mémorisé la photo du journal.

Sebastian jeta un regard rapide a sa gauche pour confirmer que c'était bien celui qu'il cherchait et conclut qu'il n'y avait aucun doute possible. C'était Cain.

Sebastian eut la brillante idée de s'amuser un tout petit peu en rajoutant du plaisir a sa chasse. Pendant que l'homme prenait une gorgée de sa bière, Dorain se tourna vers lui et dit:


-Alors mon cher, comment se sent-on d'être libre?

-Comment savez-vous...?

Sebastian l'interrompit et continua:

-Oh mon cher ami, tout le monde sait ce que vous avez commis....

L'autre regarda Sebastian en comprenant ce que ce dernier insinuait. Il commencait a paniquer. Son odeur en disait long.

-Je ne vois pas du tout de quoi vous parlez monsieur!

-Ah non? Et que dites-vous de ces photos.

Sebastian glissa sur le bar des photos de la scène ou l'on avait retrouvé la jeune fille.

-Mais qu'est-ce que? Vous êtes malade! Je n'ai jamais...

-Vous mentez! Vous êtes une ordure! Vous me dégoutez. Sachez qu'un homme comme vous mérite la mort.

Toute cette discussion se déroulait sans que personne s'en apercoivent. Sebastian parlait a voix basse et faisait attention a ce que seule sa victime l'entende.

Cain mordit à l'hameçon.

-Écoutez, je ne sais pas où vous avez trouvé ça, mais vous avez un sérieux problème. dit-il avant de se lever rapidement et de quitter les lieux.


Sebastian, satisfait, cacha les photos dans son veston. Tout était parfait. Cain avait peur et cela se sentait. Dorain attendrait 15 secondes très précisément et sortirait par la porte arrière du bar. Son odorat le mènerait tout droit vers Cain une fois dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Dim 18 Déc - 22:55

Vincenzo suivait de loin Cain.

De toute apparence, Cain n'allait pas bien. Il était nerveux et sur ses gardes. Quelquechose le troublait, mais Vincenzo n'arrivait pas a mettre le doit dessus. Rien ne pouvait avoir révélé a Cain qu'il était suivi, car Altobello s'en était assuré. Il avait tué l'homme qui aurait pu l'avertir; il l'avait traqué sans se faire voir et avait même surveiller le Bar pour toute activité suspicieuse. Soudainement, Vincenzo comprit que Cain n'avait pas peur de lui, mais de quelqu'un d'autre.

-Polly, je crois que nous n'aurons pas a attendre très longtemps. Voyez comment il a peur, je crois qu'il sait que ce soir n'aura pas été le meilleur soir pour aller boire au bar. Je pense que notre cible est entré en contact avec Cain.

Vincenzo devina que ce que Cain redoutait venait du Bar, mais il était trop tard. S'il ne voulait perdre Cain de vue, il ne pouvait esperer retrouver un individu dont il ne connaissait même pas l'apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Dim 18 Déc - 23:40

- Polly, je crois que nous n'aurons pas à attendre très longtemps. Voyez comment il a peur, je crois qu'il sait que ce soir n'aura pas été le meilleur pour aller boire au bar. Je pense que notre cible est entrée en contact avec Cain.

En effet, l'homme marchait d'un pas trop rapide pour être tranquille. S'il craignait d'être suivi, il risquait de se retourner et d'apercevoir par le fait même les deux silhouettes qui le traquaient de loin. Les rues de l'East End n'étaient pas reconnues comme les plus claires et organisées de Londres, Polly espérait donc que Cain ne se mette pas brusquement à courir, sinon il se pouvait qu'ils ne le perdent et à ce moment-là, leur opposant lycan aurait un net avantage sur eux avec son odorat surdéveloppé. Fallait-il serrer l'ex-détenu? La vampiresse doutait que cette solution soit la bonne : trop près de l'homme, le loup-garou pourrait sentir son odeur et les attaquer... mais c'était un peu le but, non?

L'inquisitrice resta silencieuse tandis qu'ils s'engageaient dans une enième ruelle. Le Nocturne pouvait surgir à tout instant et son corps se tendait en réponse à cette éventualité. Néanmoins, la jeune femme laissait encore dormir ses armes dans leurs fourreaux : ne manquerait plus qu'elle tire par excès de nevosité! Inspirant profondément pour libérer du stress, elle commençait à se détendre quand soudain, son oreille crut capter un bruit feutré dans son dos...


Dernière édition par Polly Alison le Mer 21 Déc - 2:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Dorain
Membre
avatar

Masculin Messages : 19
Date de naissance : 07/04/1987
Date d'inscription : 20/03/2011
Âge : 31
Race : Loup-Garou
Emploi/loisirs : propriétaire unique de Dorain Export Import
Nationalité : Angleterre

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 21 Déc - 2:28

Sebastian était sur ses gardes, il était sorti quelques secondes après Cain du bar et déja il était sur une trque différente. Il se trouvait que Cain se faisait suivre. Une fois assuré de ne pas être repéré, sebastian avait suivit les deux individus sans trop se rapprocher. Il ne savait pas s'il devait les tuer aussi ou s'ils allaient le quitter bientot. Il espérait la deuxième option, car il était tard et il voulait se débarasser de Cain pour pouvoir finir son roman avant le lendemain. Il décida d'user de ses capacités en humant l'odeur que laissait ces personnes. Il y avait l'odeur d'un homme et d'une femme a première vue, mais quelquechose attira son attention. Il y avait aussi une odeur de mort et une odeur familière.

Cela prit moins d'un éclair avant que Sebastian ne reconnaisse cette dernière. C'était l'odeur d'un de ses semblables...Ou du moins de son sang. Sebastian se souvint d'un appel de Rose concernant un jeune membre de sa meute qui avait disparu il y a quelques semaines. Se pourrait-il que cet homme soit responsable de la mort d'un confrère. Ses instincts se réveilèrent en Sebastian et il se facha. Il repensa à l'odeur de mort, non comparable a celle d'un humain ni d'un loup. Elle devait être un Vampire comme Rose lui en avait parler. Dans ce cas, il en faisait aucun doute que ceux-ci étaient les auteurs de la disparition du jeune loup.


Il vit rouge. ... Ses muscles se crispèrent....



Il ne se controlait plus...Il avanca vers eux plus rapidement qu'il n l'aurait voulu.


-Vous allez payer! Rugit-il avant de se transformer



L'instant d'après il était en train de foncer sur la plus petite des deux silhouettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 21 Déc - 11:15

Un souffle imperceptible devint bientôt un halètement de bête et un battement de semelles précéda de peu le cri de rage que poussa un étranger surgi derrière eux.

- Vous allez payer!

Nul ne sut si le reste de la phrase leur en apprendrait plus sur les comptes qu'apparemment ils lui devait, car les mots s'entrecoupaient de grondements dignes des plus grands fauves. La jeune femme pivota vivement : Cain n'avait plus aucun intérêt pour elle, il était là! Et même beaucoup trop près à son goût! Littéralement hors de lui, le lycan chargeait à une vitesse ahurissante, sa transformation s'effectuant à un rythme effrené par sa colère, au moins quatre-vingts kilos de loup enragé, bien décidé à leur faire la peau!

De telles circonstances laissent rarement le temps de réfléchir et la seule chose qui traversa l'esprit de Polly pour jaillir d'entre ses lèvres fut :

- Holy shi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 21 Déc - 21:40

Vincenzo ne l'avait pas vu venir. Il se retourna tout juste a temps pour voir l'homme qui se transformait. L'instant qui suivit se passa en une fraction de seconde, mais Vincenzo le voyait comme une bonne minute.

L'homme bête s'élança dans un rugissement incroyable vers Polly qui semblait prise dans le temps. Vincenzo remarqua qu'il n'avait pas le choix de se mettre en danger s'il voulait aider Polly. Il s'élança a son tour et poussa Polly sur le sol tout juste avant d'amortir le coup de griffe qu'il reçu à l'épaule gauche. Il repliqua avec un couteau de sa main droite qui entailla à peine le bras de son assaillant. La bête recula de quelques pas surpris de la reaction rapide du tueur et vincenzo en profita pour demander:


-Polly! Vous n'avez rien j'espère.

Alors qu'il voulut lever son bras gauche, un eclair de douleur parcoura son bras. Il regarda et vit que ça saignait abondement. Il ne pourrait pas utiliser son bras gauche dans ce combat. Eh Merde! De la main droite il prit son manteau et l'enleva rapidement pour le lancer au visage de son adversaire pour gagner le temps nécéssaire pour se faire un Garrot.

Elle déchira le manteau en moins de 3 secondes et fonçait cette fois sur Vincenzo. Qui que ce soit, elle était plus rapide que l'autre d'il y a quelques semaines. Vincenzo eut tout juste le temps d'esquiver la charge et tomba par terre. Cette blessure était vraiment encombrante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 21 Déc - 23:26

Le loup-garou arrivait à sa hauteur lorsque Polly sentit une masse la heurter de plein fouet, l'envoyant bouler hors de portée des crocs de la créature. Roulant sur le béton pour amortir sa chute, la vampire se rétablit promptement en prenant appui sur ses mains ; ainsi ramassée tel un chat prêt à bondir, elle intercepta le cri que lui adressa Vincenzo :

- Polly! Vous n'avez rien j'espère?


- Non, ça va, articula-t-elle les yeux écarquillés par le choc, mais elle douta qu'il l'entendit.

Il avait donc encaissé l'assaut à sa place. «Ce n'était pas nécessaire, Italien de ma botte! pensa-t-elle avec une once de colère, maintenant je ne peux pas tirer sans risquer de t'atteindre!» Le manteau de cuir claqua dans les airs et aveugla le lycan une fraction de seconde avant qu'il ne mette le vêtement en lambeaux. Le Nocturne contre-attaqua aussitôt, prenant de court le tueur qui esquiva vivement l'arc meurtrier des griffes aiguës comme des compas. Par contre, la manoeuvre fit vaciller le jeune homme et il tomba à la renverse, la bête le dominant de toute sa taille humanoïde, résolue à en finir avec lui. À ce moment, Polly cessa de penser : elle rejoignit l'agresseur dans un élan inhumain et, sautant par-dessus le duo, attrapa au passage la tête du garou, l'entraînant avec elle loin d'Altobello. L'atterrissage fut brutal. Les deux antagonistes se séparèrent aussitôt pour se jauger du regard. Lui grand, svelte, menaçant, prêt à répliquer dès la prochaine bouffée de rage. Elle petite, délicate, adversaire apparemment ridicule face à un tel monstre. Pourtant, ce fut l'adolescente qui bougea en premier, rendue furieuse à la vue du danger surplombant son compagnon d'arme nouvellement enrôlé, envoyant un direct bien senti au visage de son opposant. La tête partit vers l'arrière, le Nocturne n'imaginant pas une jeune femme de cette stature capable de déployer une telle force. Le lycanthrope trébucha à son tour et l'inquisitrice prit un risque en le saisissant à la gorge de son autre main. Rare étaient les fois où elle s'était battue au corps à corps, elle préférait en général abattre ses cibles à distance, en minimisant les dangers encourus, mais celle-là l'avait mise en rogne. L'affaire prenait donc un tour personnel, l'expression de la vampiresse le clamait. Sans perdre une seconde, elle affermit sa prise et projeta sa victime dans le mur d'une puissante torsion du buste. Sonnée, cette dernière s'écroula mollement.

- Deuxième essai, Altobello. Maintenant, vise la gorge.

L'accent impitoyable durcissant ses mots la surprit elle-même. Elle ne se connaissait pas si froide, mais elle avait hâte d'en finir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Altobello
Membre
avatar

Masculin Messages : 109
Date de naissance : 18/10/1992
Date d'inscription : 08/05/2011
Âge : 26
Race : Humain
Emploi/loisirs : Hitman
Nationalité : Italien

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Mer 21 Déc - 23:38

- Deuxième essai, Altobello. Maintenant, vise la gorge.


Ces mots résonnaient dans sa tête. Il avait peine a voir. La chute lui avait causé un éclair suplémentaire dans le bras. Heureusement pour lui que Polly avait intervenu au bon moment. Se battant contre la gravité pour se relever, Vincenzo secoua la tête et se mis en marche vers la bête affalée sur le sol. Couteau à la main, il vascillait. Il perdait beaucoup de sang. Il n'avait peu être pas peur de la mort, mais il ne désirait pas non plus rejoindre celle-ci plus vite que prévu. Arrivé à la hauteur du monstre, il se prépara à asséner le coup fatal.

- Pour tes crimes contre l'homme tu meurt en ce soir....pro patre, filio et sancta virgo, anima tua requiem in pace

Son couteau fendit l'air et atteignit sa cible au coeur. Vincenzo tourna le couteau dans la plaie et ressorti le couteau par le flanc de son adversaire. Il ne de se relèverait pas.... Il se retourna vers Polly et dit:


-Voila une chose de.....


Le reste de sa phrase ne sortit pas de sa bouche, car il tomba au sol....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polly Alison
Correcteur
avatar

Féminin Messages : 99
Date de naissance : 01/02/1986
Date d'inscription : 28/05/2011
Âge : 32
Race : Vampire
Emploi/loisirs : Tueuse salariée
Nationalité : Anglaise

MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   Jeu 22 Déc - 12:12

Bon, il n'avait pas visé la gorge, mais ce n'était pas cela qui l'intriguait : le jeune homme titubait. L'action avait durée à peine quelques minutes, mais le sentiment d'avoir manqué un détail important rendait l'inquisitrice mal à l'aise. Qu'arrivait-il à Vincenzo? Ses réflexes vampiriques n'ayant pas encore pris congé, les yeux de l'adolescente analysaient le moindre tressaillement du corps de l'Italien tandis qu'il se relevait, interprétant la moindre hésitation comme une faiblesse à exploiter.

«Wooooh! Doucement là, je ne vais pas recommencer à le considérer comme un en-cas tout de même!?»

Le tueur ébaucha une phrase, la distrayant momentanément :

- Voila une chose de...

L'équilibre lui manqua et il s'écroula sans plus de façon. Instinctivement, Polly s'accroupit à ses côtés et faillit tourner de l'œil à son tour : Vincenzo était plus pâle qu'un drap de lin, presque autant que sa chemise où s'étendait une immense tache de sang! Paniquée, la vampiresse recula prestement, mais il était trop tard ; l'odeur, l'odeur envahissait son cerveau en hurlant des mélodies affamées, communiquant directement avec son estomac qui se tordit douloureusement. «Fffaaaiiim! pensa-t-elle avant de se raviser immédiatement, non, non, non, je n'ai pas faim, il ne faut pas y faire attention, NON!» Ses mains vinrent former un masque sur son nez et sa bouche pour essayer de faire obstacle aux effluves vicieux qui réussirent néanmoins à se frayer un nouveau chemin, cette fois jusqu'à son palais, pour y déposer un avant-goût de chasse et de mise à mort, éveillant des instincts meurtriers que neuf ans de conditionnement n'avaient pas réussis à annihiler. Déjà aux limites de l'hystérie, Polly, dans un geste totalement dérisoire, plaqua ses paumes sur ses oreilles tandis que ses paupières se scellaient fermement, cherchant une échappatoire absurde à l'enfer qui se déchaînait dans son corps.

Face contre terre, recroquevillée à tout au plus un mètre d’Altobello, la jeune femme tremblait de tous ses membres. Les mâchoires serrées, elle luttait contre l'envie qui lui dictait de les ouvrir en grand et de mordre sans retenue dans la peau blanche de l'humain à ses côtés et cette résistance était si souffrante! Car elle connaissait cet humain, non? Un torrent d'émotions contradictoires inondait ses pensées, l'empêchant de réfléchir correctement. L'humain, l'humain, il avait un nom, il était même important se rappelait-elle, et non pas parce qu'il représentait une proie potentielle, mais c'était déjà arrivé, non? Elle avait déjà ressentie cette faim, pour ce même homme et elle avait manqué l'occasion, mais cette fois elle ne le raterait pas, oh non! disait le vampire. Presque de lui-même, son corps se tortilla pour approcher son visage de l'épaule du blessé, cette épaule ensanglantée que protégeait un simple tissu imbibé de l'enivrant liquide incarnat, encore tiède malgré la fraîcheur de la nuit. La moindre fibre de son être se tendait vers la plaie et pendant que sa raison lui criait de s’enfuir loin de la tentation, son cœur la retenait près du jeune homme : n’allait-il pas mourir si on ne lui portait pas assistance? Comme dans un rêve, son corps entreprit une nouvelle fois de pousser sa maîtresse à l’attaque et ses doigts glissèrent nerveusement, mais en un geste étonnamment doux, en direction du col immaculé au pli impeccable. Revenue en position assise, la vampiresse le tira vers elle pour l'enlacer tel une peluche géante, l’entièreté de son attention concentrée sur le sang rouge et chaleureux qui suintait toujours un peu de la chair lacérée. Lentement, son visage s’en approcha et alors qu’il ne lui restait plus qu’à basculer la tête pour que ses crocs prennent la place de son nez devant la blessure, une pensée secoua violemment son esprit brumeux. Pour l’instant reléguée au second plan par sa propre nature vampirique, Polly Alison tentait néanmoins de reprendre le contrôle. Des larmes de frustration grosses comme des perles coulèrent le long de ses joues marquées de stries et elle laissa échapper un sanglot étranglé.


«Vincenzo... il s'appelle Vincenzo, non?»


Dernière édition par Polly Alison le Jeu 22 Déc - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Open Season (PV réservé a Polly Allison)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Open Season (PV réservé a Polly Allison)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (Réservée) La colère d’un homme…
» Mek' pour l'open de peinture GW
» Jason Allison
» ND Open IV
» Kega et allison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♦♦♦ - London In The Dark - ♦♦♦ :: ●◦ En-Jeu •○ :: † Londres † :: ♦ Autres Endroits-
Sauter vers: